The Walking Dead, tome 1 : Passé Décomposé, Robert Kirkman (scénario), Tony Moore, Charlie Adlard (dessins)

«Le monde tel que nous le connaissons a disparu définitivement. Rick est policier et sort du coma pour découvrir avec horreur un monde où les morts ne meurent plus, mais errent à la recherche des derniers humains pour s’en repaître. Il n’a alors plus qu’une idée en tête : retrouver sa femme et son fils, en espérant qu’ils soient rescapés de ce monde devenu fou. Un monde où plus rien ne sera jamais comme avant, et où une seule règle prévaut: survivre à tout prix.»
 
Rick est flic et pas de chance, il se fait tirer dessus en mission. Il se réveille d’un coma deux mois plus tard et découvre que des espèces de zombies dégoûtants ont envahi le monde. Il part alors à la recherche de sa femme Lori, et de son petit garçon Carl. Et prie pour qu’ils ne se soient pas faits bouffer par des morts vivants, en quête d’un petit déjeuner. Il finit par arriver dans un camp d’humains, qui tentent tant bien que mal de survivre dans ce monde de tarés.
 
Je n’ai jamais regardé la série, je suis une âme sensible pour ce qui est de la télévision (il me faut 10 jours pour me remettre d’un épisode d’Esprits Criminels), alors ça attendra un peu! La BD en tout cas est vraiment pas mal. Rick est complètement perdu au début, normal vous me direz, mais petit à petit, il reprend confiance. J’ai comme l’impression qu’il a une âme de leader, mais étant le dernier arrivé sur le camp, il a peut être du mal à s’imposer. Surtout face à Shane. Je m’explique : Shane est son collègue, un flic donc. Et il y a comme de la rivalité entre eux… Je ne veux pas spoiler mais leur relation est assez conflictuelle, et ça rajoute un peu plus de suspense à l’histoire. On sent bien que la situation va finir par exploser entre eux, on attend juste le moment. Le personnage de Rick est attachant, on le sent angoissé pour sa famille (cela dit, moi aussi j’aurais peur qu’une horde de sauvages fasse de mes sœurs leur goûter), et pourtant il reste très courageux.
 
 
Finalement, on ne sait pas grand chose sur cette invasion de morts vivants. Comment ça a démarré ? Que fait le gouvernement ? J’espère qu’on en saura un peu plus dans les tomes suivants ! J’aime bien les autres personnages, Allen le vendeur de chaussures et sa famille, Dale le doyen du groupe, Jim (qui a vu toute sa famille se faire bouffer, mais quelle horreur!), les deux jeunettes Amy et Andrea, et enfin la mère célibataire Carol. Un petit déchirement au cœur quand l’un d’entre eux meurt (non je ne dirai pas lequel) et quand un autre se faire mordre (là aussi je tairai son nom)… J’aurais presque versé une petite larme (presque). J’espère que dans les tomes suivants, ils rencontreront d’autres survivants, parce qu’à cette allure là, ils ne seront plus beaucoup !
 
Au niveau dessin, surprise quand j’ai ouvert la BD, elle est en noire et blanc ! J’aime bien, c’est original, même si des fois, la couleur m’a manquée ! A la longue je trouvais ça un peu triste. Mais je pense que ça doit être exprès, histoire d’en rajouter une couche sur l’ambiance bien glauque. Les personnages sont très expressifs, et j’adore l’allure des zombies ! Tellement gores, sanglants, je les trouve particulièrement réussis ! Je précise juste que j’ai mis 1000 ans à déchiffrer la police d’écriture, amis dyslexiques bonjour !
 
J’ai adoré cette lecture, on la commence et on arrive plus à en sortir ! La fin laisse présager que Rick assumera son coté de chef (j’espère, je le trouve très rationnel, ce qui peut être particulièrement utile, on en conviendra). Il ne me reste plus qu’à lire les 16 autres tomes !
 
 
 
En résumé :
Bienvenue à ZombieLand, les gars !
 
 
It's only fair to share...Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Tumblr

3 Thoughts on “The Walking Dead, tome 1 : Passé Décomposé, Robert Kirkman (scénario), Tony Moore, Charlie Adlard (dessins)

  1. « Les femmes qui lisent sont dangereuses » Comme il n’y a plus qu’elles qui lisent, dois-je en conclure que toutes les femmes sont dangereuses ? Que non, ce serait un syllogisme ! Quoi que…

  2. J’aimerais tellement relire Walking dead pour la 1ère fois. Mais non j’ai lu les 18 tomes. ^^ J’espère que cette série te plaira. Elle s’intensifie au fil des tomes, prépare-toi à vivre des moments riches en émotions.

    Quant à la série, elle est certes plutôt gore (et encore pas dans tous les épisodes) mais comparée au comics elle est toute mignonne. En plus, seul le 1er épisode est fidèle à la BD… Mais je conseille fortement la BD en priorité 😉

Gone reading, leave a message.

Post Navigation