Outlander, Tome 1: Le chardon et le tartan, Diana Gabaldon

1507-1« 1945. Claire passe ses vacances en Écosse, où elle s’efforce d’oublier la Seconde Guerre Mondiale auprès de son mari, tout juste rentré du front. Au cours d’une balade, la jeune femme est attirée par un mégalithe, auquel la population locale voue un culte étrange. Claire aura tôt fait d’en découvrir la raison: en s’approchant de la pierre, elle se volatilise pour atterir au beau milieu d’un champ de bataille. Le menhir l’a mené tout droit en l’an de grâce 1743, au cœur de la lutte opposant Highlanders et Anglais. Happée par ce monde inconnu et une nouvelle vie palpitante, saura-t-elle revenir à son existence d’autrefois? »

Tout le monde connait les Highlands, cette belle région d’Écosse. Mais je me suis toujours demandée ce qui avait déclenché la folie Highlanders. J’ai fait quelques recherches, histoire de me coucher moins bête. Et j’ai découvert qu’Highlander, à la base c’est ça :

highlander-1986-03-g

I know. On est loin du beau gosse roux () qui porte le kilt à merveille. A la place, on a droit à un Christophe Lambert qui a oublié d’aller chez le coiffeur. Hum, difficile de croire que c’est pourtant ce film qui a inspiré tous ces livres (et l’univers en général) autour des Highlanders. Suite à la performance de notre Chrichri, les auteurs se sont lâchés, et ont révélé leur passion pour le tartan, et les muscles saillants.

Et je dois dire que certains auteurs sont très inspirés. D’après mon enquête, il y a trois ingrédients à mélanger pour écrire le livre parfait sur les Highlanders :

  • Un titre révélateur mais néanmoins subtil: Captured by the Highlander (Julianne MacLean), Never Seduce a Scot (Maya Banks), To Wed A Highlander (Michele Sinclair)
  • Un résumé qui met l’eau à la bouche: “The bold and passionate Lucan MacLeod–one of three brothers cursed by dark magic for eternity–is driven by desire for the one woman he dare not let himself possess…” (Dangerous Highlander, Donna Grant)
  • Une cover glamour et légèrement suggestive:

Hglanhder

 Les équipes marketing ont parfois fait un travail de folie, reconnaissons-le.

higlander2Je moque mais je confesse volontiers que j’avais une foi inébranlable dans ce livre. J’avais lu tellement d’avis positifs que j’étais sûre que ce livre allait me plaire. Je n’ai pas détesté, mais je n’ai pas adoré pour autant.

Personnellement, je suis une inculte sur l’histoire de l’Écosse. Donc j’ai pas mal appris sur la révolte des Jacobites, les histoires de clans, la bataille de Culloden, etc. Mais j’ai eu du mal à rester concentrée. J’ai trouvé le tout trop fouillis, trop dense, et pas toujours bien amené. En fait, j’aurais largement préféré regarder un documentaire. Oui j’ai bien dit ça. Je suis entièrement d’accord pour dire que l’auteure a fait un énorme travail historique et géographique, mais je n’ai pas été convaincue. J’ai trouvé qu’il se passait beaucoup de choses, mais rien d’extraordinaire. L’intrigue n’avance pas très vite et les personnages prennent vraiment trop de place, d’où mon manque d’intérêt. Certes, les paysages ont l’air magnifiques, mais ça ne fait pas tout.

Claire est très agaçante. Vous le savez depuis le temps, j’ai une phobie des héroïnes au QI de hamster et qui s’amourache du beau gosse en dix seconde et demie. Claire n’échappe pas à la règle, malheureusement. J’ai été exaspérée de voir qu’elle s’adapte aussi bien à l’époque. Apparemment, elle n’a aucun problème pour se passer du confort moderne… Ce n’est peut-être qu’un détail, mais je pense qu’il aurait fait la différence. Le fait que l’auteure n’ait pas inclus d’anecdotes liées aux différences entre les deux époques m’a déçue. Claire se fait donc très vite aux coutumes des Highlanders, même les plus barbares. Donc se faire frapper bien comme il faut par son mari, mais retourner dans son lit dès le lendemain, c’est ok pour elle. Soit. Au bout de quelques pages, la question existentielle apparaît enfin : Claire va-t-elle pécho Jamie oui ou non? J’ai senti dès le début qu’elle avait très envie de voir ce qui frétillait sous son kilt. J’ai été déconcertée de voir avec quelle facilité elle oublie Frank. Elle n’a aucun état d’âme à se jeter dans les bras du premier kilt venu. Le tout sans subtilité ou estime pour elle-même. (Le coup du mariage, on en parle ou pas?)

Allez, il y a quand même deux choses chez Claire qui sont appréciables. Son métier d’infirmière pendant la Seconde Guerre Mondiale. Je reconnais volontiers qu’il faut en avoir pour affronter les horreurs de la guerre au quotidien. C’est peut-être ce qui fait qu’elle s’est adaptée aussi vite chez les Highlanders? Je ne sais pas trop, mais en tout cas, elle a un petit côté kick-ass que j’aurais aimé voir davantage. Et enfin, j’adore sa façon de parler. Elle jure plus que tous les Highlanders réunis, et bizarrement, j’ai trouvé ça cool.

Du côté de Jamie, et des autres personnages, on est servi là aussi. Jamie est le sosie officiel de Tarzan. Moi Jamie, toi Claire. Euh ok. Ses idées plus qu’arriérées en matière de droit de la femme lui viennent de son époque, on ne peut rien y faire. Mais c’est quand même horripilant de l’entendre débiter sa vision du mari idéal. Qui est trèèèèèès loin de la mienne, qu’on se le dise! J’ai quand même bien aimé son petit côté protecteur. Mais j’ai préféré Frank, je crois. Même s’il n’apparait pas beaucoup dans le livre, il m’a laissé un bien meilleur souvenir. Je ne me suis attachée à aucun autre personnage, pas même Geillis.

J’ai souligné beaucoup de points négatifs, mais ma lecture n’a pas été un désastre complet. Le style n’est pas mauvais, et j’ai apprécié les quelques touches d’humour. Et malgré le pavé (850 pages), le livre se lit très vite.

En résumé:

Mon intérêt pour l’intrigue et pour les personnages a commencé à fondre comme neige au soleil, en même temps que la bêtise de Claire atteignait des sommets. Ce n’est pas le livre de l’année pour moi, mais ça se laisse lire quand même.

2015 RC« A book turned into a TV show »  Et d’un!

It's only fair to share...Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Tumblr

30 Thoughts on “Outlander, Tome 1: Le chardon et le tartan, Diana Gabaldon

  1. Même si ça a été une lecture intéressante au général, désolée que ça n’ait pas été plus… C4est vrai que les avis dessus sont toujours très positif mais je n’ai pas encore tenté meme si j’ai tous les romans depuis des années. Il faudra que je tente un jour.

  2. Ma mère est super fan, mais après avoir lu ton avis je pense que je vais me dispenser de le lire. Malheureusement les bouquins ou les personnages féminins sont juste là pour se jeter au pieds et dans le lit d’un mec super baraqué, mais assez arriéré en matière de droit féminins pullulent!

  3. C’est clair le côté « balourd » peut refroidir ! Néanmoins, j’ai beaucoup aimé ce premier tome et même si ça n’a pas été un coup de coeur, je me suis empressée de lire la suite ! ^^
    En tout cas, j’ai noté tes quelques points négatifs et je suis plutôt d’accord ! 😉

    Mention spéciale pour les couvertures au début de l’article qui m’ont fait bien rire ! J’aime beaucoup ton humour ^^

    • Les femmes qui lisent sont dangereuses on 01/26/2015 at 10:29 said:

      Je ne sais pas si je lirais la suite, peut-être si l’occasion se présente! Hahah j’ai sélectionné les plus beaux spécimens en la matière 😉

  4. Il faut que je lise cette saga ^^

    • Les femmes qui lisent sont dangereuses on 01/26/2015 at 10:29 said:

      Beaucoup l’ont adoré, donc elle n’est peut-être pas si mauvaise que ça^^

  5. Oula, je l’ai dans ma PAL et ce que tu en dis me refroidit un peu! Mais vu que ce n’est pas le premier avis mitigé que je lis dessus, j’ai évité d’acheter de suite le tome 2, comme ça au moins 😉

    • Les femmes qui lisent sont dangereuses on 01/26/2015 at 10:30 said:

      J’ai aussi éviter d’acheter le tome 2, et j’ai bien fait!! J’ai quand même hâte de lire ton avis dessus!

  6. Qu’est-ce que j’ai ris au début de ton article ! J’avoue que moi aussi, les commentaires positifs me refroidissaient mais j’ai envie d’y jeter un coup d’œil. Dommage qu’il ne t’ai pas plu 🙁

    • Les femmes qui lisent sont dangereuses on 01/26/2015 at 10:31 said:

      Après ce n’est pas trop mon style de lecture en général, donc j’ai eu du mal à rentrer dedans!

  7. Samarian on 01/24/2015 at 22:27 said:

    J’ai craqué et je l’ai reçu vendredi. Je t’avoue que j’ai beaucoup aimé la série et que j’ai hâte de m’y plonger. Par contre sacrée brique, j’espère que j’aimerai plus que toi.

    • Les femmes qui lisent sont dangereuses on 01/26/2015 at 10:32 said:

      J’irais guetter ton avis alors 🙂 J’espère que ça te plaira!!

  8. Ah mince, c’est dommage :s Je viens de le finir, et j’ai beaucoup aimé. Peut-être le fait que ce n’est pas des lectures habituelles, du coup j’ai apprécié que ce soit centré sur les personnages. Je n’avais pas fait trop attention au fait que Claire s’adapte trop vite, mais c’est vrai en fait. Ce qui m’avait fait bizarre c’est qu’elle n’a jamais trompé son mari du temps de la guerre, mais qu’elle le fasse au bout d’un mois (ou plus ou moins) avec un inconnu. Mais passé « ce détail », j’ai adoré cette histoire. Et j’ai trouvé quelques passages très drôles aussi.

    • Les femmes qui lisent sont dangereuses on 01/26/2015 at 10:33 said:

      Je suis entièrement d’accord sur ce que tu dis!! Je trouve ça très limite de sa part de soupçonner Frank d’infidélité, alors que deux pages plus tard, elle est avec Jamie!

  9. Je n’arrête pas d’entendre parler de ce bouquin, sur Twitter, Facebook et la blogo… et je ne suis pas du tout tentée je t’avoue ! Et quand je lis ton avis, ça me refroidi encore plus ^^
    Par contre je vais aller me laver les yeux là, parce que tes couvertures… elles sont méga-violentes ! Si je rêve d’hommes écossais à moitié nus, ce sera de ta faute x)

    • Les femmes qui lisent sont dangereuses on 01/26/2015 at 10:34 said:

      Hahahaha je tenais à partager avec vous le fruit de mes recherches sur les Highlanders!!

  10. No thank you……. J’ai lu une romance « highlandaise » offerte comme blague privée par une copine, ça m’a bien suffit (de Karen Hawkins je crois). Je me contenterai de la série qui se laisse regarder, à défaut elle aussi d’être révolutionnaire. En voyant les couvertures, j’ai l’impression d’être coincée dans le clip « Call me maybe ». 🙂

    • Les femmes qui lisent sont dangereuses on 01/26/2015 at 10:35 said:

      Je n’ai pas regardé la série (mais une copine me harcèle avec ça), donc peut-être que je m’y mettrais! Haha ce clip est une horreur 😉

  11. Raaah zut, les points négatifs que tu soulèves sont des choses qui m’agacent en général… Je crois qu’ils ont la série à la bibliothèque, je vais peut-être l’emprunter avant de faire un achat que je regretterais^^

  12. Une série dont j’ai énormément entendu parler, mais qui ne m’a jamais attirée plus que ça pourtant :(. Si jamais j’ai envie de m’y mettre, je pense que je les emprunterais plutôt 🙂 !

  13. J’aime plutôt tout bien toutes les histoires qui tournent autour de l’écosse à cette époque mais en lisant ta chronique, je ne suis pas sure d’accrocher à celle-ci. Les points négatifs que tu as relevés me semblent importants.

  14. J’ai adoré cette saga que j’ai lu et relu il y a quelques années mais, sérieusement, y’aurait eu des couvertures comme celle que tu présentes : au secouuuuurs! Pour moi, ce n’est pas vraiment un livre de ce genre et, si je l’avais lu avec cette idée en tête, je pense que j’aurais été déçue en découvrant l’histoire!
    Dans un sens, je suis contente qu’une série soit sortie mais dans un autre absolument pas! J’imagine le truc un peu trop commercial (surtout quand je vois certains articles ou certains commentaires). J’imagine les personnages parfaitement permanentés, maquillés, bien épilés des dessous de bras et choisis totalement au hasard avec des corps parfaitement musclés et sculptés, des adbos en béton et des paires de seins bien volumineux. En un mot : réaliste. Le commun des mortels. Du coup, je n’ai pas encore regardé. Peut-être que je me trompe… J’aime tellement l’histoire que j’ai visualisé dans ma t^te que j’ai peur d’être déçue.
    Je vais attendre que la folie commerciale soit passée et puis on verra! 😉
    A bientôt!!

  15. tequi on 01/26/2015 at 12:36 said:

    Perso après avoir adoré la série, j’ai beaucoup aimé lire ce premier tome et je pense que je ne vais pas tarder avant d’attaquer la suite ! Bizarrement, alors que comme toi je n’aime pas les héroïnes nunuches, justement je n’ai pas trouvé Claire si niaise et je l’ai plutôt bien aimée. Bon ok le coup de la fessée était too much, mais elle n’a pas si vite pardonné non plus ! 😉 Et puis le fait que je suis tombée raide de Jamie moi aussi a certainement fait que ça ne me dérange pas trop qu’elle oublie si vite son mari (peut être aussi parce que c’est mieux expliqué dans la série)… Enfin bref, si tu ne l’as pas regardée, je te la conseille parce que finalement tu auras l’image en plus et entre les paysages et Sam Heughan ça vaut le coup d’oeil ! 😉

    • Les femmes qui lisent sont dangereuses on 01/30/2015 at 13:51 said:

      C’est vrai que l’acteur qui joue Jamie n’est pas trop moche… Je vais quand même attendre avant de regarder la série!!

  16. Cette intro sur les Highlanders… Je suis explosée de rire toute seule 😛

    Outlander, que ce soit les livres ou la série, ne me dit rien du tout en tout cas.

    • Les femmes qui lisent sont dangereuses on 01/30/2015 at 13:42 said:

      Haha j’ai failli m’évanouir devant tant de mauvais goût 😉 Je ne suis pas encore sûre de regarder la série, le livre m’a un peu refroidit^^

Gone reading, leave a message.

Post Navigation