Mini-avis: mes dernières lectures

Pour ceux qui me suivent sur la page Facebook, vous avez pu avoir un aperçu de la magnifique, que dis-je, sublimissime bibliothèque de mon université. Je rêve d’y dormir, mais le vigile me jetterait dehors à coup de matraques. Mon excitation littéraire a atteint des sommets lorsque j’ai découvert qu’il y avait une LIBRAIRIE dans le campus. Bref, c’est l’extase.

J’en ai donc profité pour acheter trois livres en VO, c’est-à-dire en espagnol.

Je suis en plein dans une période poésie, donc Neruda s’imposait. Veinte poemas de amor y una canción desesperada est désormais l’un de mes recueils de poésie préféré. Pablito n’avait que 19 ans à l’époque où il a écrit ces poèmes, et son jeune âge a scandalisé compte tenu du sujet abordé. Halte là! Rien de choquant dans ce recueil, Neruda a un sens de l’érotisme tout à fait respectable, à la fois sensuel et doux, provoquant parfois mais toujours sans mauvais goût. E. L. James prends-en de la graine, s’il te plait. Pablo Neruda a un style d’écriture renversant, qui vous prend aux tripes et vous chamboule tout entier. Si vous n’êtes pas à l’aise en espagnol, le français passe aussi très bien. Mon poème préféré du recueil s’appelle Aquí te amo. Mon poème préféré de tous les temps écrit par Neruda est le Soneto XVII, que vous pouvez découvrir ici. Lisez-le, dévorez-le, vivez-le.9788432248429

J’ai enchainé avec une pièce de théâtre du brillant Federico Garcia Lorca. Bodas de Sangre raconte une passion impossible, forcément tragique, au cœur d’un village fermé d’Andalousie. Lorca nous transporte dans une Espagne fière, traditionnelle, où les femmes n’ont pas de choix en ce qui concerne le mariage, et où les hommes n’hésitent pas à régler les conflits avec les armes. L’attachement à la terre, la violence, et surtout cette passion interdite sont retranscrits à merveille dans cette pièce de théâtre. Bien que j’aie trouvé l’espagnol un tantinet plus difficile que celui de Neruda, je vous le conseille vivement en VO. Je me suis laissée emporter par ces personnages de caractère pour lesquels on ne peut que compatir à leurs malheurs. En bref, excellente pièce, excellent Lorca.Imprimir

Le troisième livre que je me suis offert est celui du mexicain Edmundo Valadés, La muerte tiene permiso. Je ne l’ai pas encore terminé, je ne vous cache pas que je rame un peu. Ce recueil de nouvelles traite essentiellement de la justice, de la corruption, et de la condition paysanne. Oui, c’est un peu moins sexy qu’un Neruda, mais que voulez-vous, j’ai ouïe dire que c’était un incontournable. Affaire à suivre donc.

Dans un registre beaucoup moins intellectuel, j’ai lu les tomes un et deux d’Amy Ewing, à savoir Le Joyau, et La Rose Blanche. Bien que j’aimais assez le concept de départ, je dois dire que j’ai été déçue. J’ai trouvé l’intrigue facile, les personnages creux comme une noix de coco, et le rythme trèèèès lent. J’avoue que ces deux livres restent des lectures faciles, pour lire le soir après une grosse journée par exemple. Mais rien d’extraordinaire pour moi, je m’attendais à davantage d’actions, un vrai complot politique. Et j’ai eu l’impression de lire les messes basses de vieilles mégères qui se disputent des poules pondeuses. Est-ce que j’ai le droit de rajouter que je trouve les couvertures hideuses? J’ai cru comprendre que le dernier tome sortait bientôt, et en sadique que je suis, je lirai forcément la fin. Laissez-moi quand même hurler ma déception. DECEPTIOOOOOOON. ewing

Dans ma lancée, j’ai continué avec A Kiss in the Dark, de Cat Clarke. Entre Cat et moi, ce n’est pas l’amour fou. Mais alors vraiment pas. Ses personnages m’irritent le côlon et son style d’écriture m’agace au plus point. Bref, je ne l’aime pas. Et pourtant, je continue d’être intriguée par la publicité qu’on nous pond autours de ses livres. Je me dis qu’un jour, j’accrocherais peut-être à ses intrigues tordues. Hélas, ce ne sera pas avec A Kiss in the Dark. ATTENTION SPOILER (vous êtes prévenus). Mais quelle idée?! Mais pourquoi?! Mais comment?! Expliquez-moi comment vous pouvez sortir avec un garçon pendant des mois sans vous rendre compte que c’est en réalité une fille?! A moins d’être lobotomisé du cerveau par des extraterrestres, je n’y crois pas. Donc outre le fait que c’est une histoire complètement absurde, le personnage de Kate m’a grandement horripilé (coucou la nunuche). J’aime bien Alex parce que c’est clairement un personnage compliqué, mais HÉ HO c’est quoi ce faux plan que tu nous fais là Cat? Une fois de plus, c’est la désillusion… CVT_A-kiss-in-the-dark_9284

Dans un registre nettement plus intéressant, j’ai enfin lu le livre d’Aziz Ansari, Modern Romance. Vous savez sans doute que je voue un culte sans limite pour un certain nombre d’acteurs/actrices: Amy Poehler, Tina Fey, Mindy Kaling, Nick Offerman, Chris Medina, et bien d’autres. Aziz Ansari fait bien évidemment parti de cette liste, il y est même en top de classement. Je le trouve tellement drôle que je manque de me faire dessus à chaque fois qu’il parle. Le meilleur dans tout ça, c’est que ce qu’il raconte est tellement VRAI. Modern Romance est une étude sociologique sur les comportements amoureux dans l’ère du digital. Des nouvelles façons de rencontrer l’âme sœur (coucou Tinder…) au sexting, tout y passe. Aziz Ansari a fait un vrai travail de recherche, ses propos sont étayés par des études qu’il a menées lui-même, par des graphiques et par des anecdotes. J’ai énormément ri parce que même si n’est pas un livre humoristique à proprement parlé, l’auteur reste Aziz Ansari. J’ai adoré qu’il aille comparer plusieurs cultures différentes, à savoir le Japon, la France et l’Argentine. Je me suis aussi beaucoup reconnue dans Modern Romance. D’abord parce que je fais partie de cette génération qui dort avec son smartphone, et ensuite parce que moi aussi je fais ce truc débile quand un mec m’écrit un sms: je laisse un certain laps de temps s’écouler (très exactement le temps de sa réponse à lui x2 + une pause goûter) avant de répondre à son message. Avouez, je ne suis pas la seule à faire ça. Ou si? Au final, comme le dit Aziz, je n’arrive toujours pas à décider si rencontrer quelqu’un est plus dur aujourd’hui ou « avant ».  Les méthodes sont bien différentes mais le combat est le même. A savoir: ne pas finir avec un mec qui sera chauve et sans dent dans 10 ans. 81IWfWiI1vLPour terminer cet article, c’est au tour de The Revenant de Michael Punke de passer à la casserole. Je l’ai gentiment « emprunté » à la réception de l’hôtel où j’ai séjourné pendant mes vacances à la playa. Et ok, je ne l’ai pas rendu parce que je ne l’avais pas terminé. Allez-y, brûlez-moi sur la place publique si vous y tenez. Tout le monde connait l’histoire de The Revenant depuis que Dicaprio nous a ENFIN décroché l’Oscar pour son interprétation dans le film d’Alejandro González Iñárritu. Pour ceux qui vivent dans une cave, c’est l’histoire de Hugh Glass un trappeur américain qui se fait bouffer par un ours et abandonné par sa team dans le froid des Rocheuses. Hughie survit et décide de se venger de ses anciens camarades qui l’ont laissé pour mort. Sérieusement, j’ai cru que j’allais recracher mon coco-mojito par le nez lorsque j’ai lu le passage de l’attaque. Comment peut-on survivre à ça?! Même avec un morceau de scalpe en moins, Hugh est une vraie force de la nature que rien n’arrête, pas même un serpent ou le froid qui gèle les orteils. J’adore les histoires de vengeance et cette ambiance de chasseur/trappeur à la Docteur Quinn. J’ai été servie avec The Revenant. On ne s’ennuie pas, on prie que pour Hughie s’en sorte, et on espère qu’il trucidera cette bande de traitres. On se prend au jeu quoi. 28492027

Voilà mes petits cactus. J’espère que ce tour d’horizon vous aura plu. Je suis en train d’écrire un article qui me tient énormément à cœur, j’ose espérer qu’il vous plaira et qu’il vous donnera envie de lire certains livres en particulier. Sur ce, je vous embrasse tous, à très vite

It's only fair to share...Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Tumblr

35 Thoughts on “Mini-avis: mes dernières lectures

  1. Oh tu as lu The Revenant !!
    Et bien j’hésitais à le lire, étonnamment j’avais envie de voir le film avant (je ne voulais surtout me spolier le film) mais maintenant il me tente bien !

    • Les femmes qui lisent sont dangereuses on 04/10/2016 at 19:40 said:

      Il est vraiment bien, mais j’ai vu que l’adaptation en film avait pris pas mal de libertés… A voir quand même 🙂

  2. Tu sais quoi ??? J’avais écris un long commentaire, mais j’ai cliqué sur la mauvaise touche et il s’est effacé. J’EN AI MARRE. Boulet je suis.

    Bref, je disais donc que ça m’avait manqué de te lire :)! Tes articles me font toujours sourire.

    Et je disais aussi, que ton obstination avec Cat Clarke était vraiment louable. Chapeau. Moi depuis Revanche, j’ai VRAIMENT, lâché l’affaire. MALGRES que les résumés de ces romans sont toujours très alléchants –> publicité mensongère :p

    Je ne lis pas de poésie. J’ai l’impression de ne pas avoir le petit truc pour ressentir ce que les poètes veulent transmettre. Suis-je claire ? ;( Pourtant, tes petits avis donnent envie !

    Le Joyaux, ne me tente pas. J’ai peur d’un revu, revu et revu ;(

    Au plaisir de te lire bientôt <3

    Bisous de France (plein de fromage qui sent mauvais :p )

    • Les femmes qui lisent sont dangereuses on 04/10/2016 at 19:42 said:

      Hahaha c’est l’histoire de ma vie, les commentaires qui ne passent pas 😉 On est d’accord pour Cat Clarke, c’est de la pub mensongère tout ça! J’accepte tes bisous aux fromages (ça me manque le fromage!) et je t’envoies des bisous aux tacos <3

  3. Mais quel bonheur de te lire à nouveau ! 🙂 Je frétillais d’impatience quand j’ai vu ton blog apparaître dans mon Feedly 🙂

    Je vois que tu es dans les grands classiques ^^ J’avoue que la poésie ne me touche que très peu, mais tu m’as intriguée alors je me laisserai peut-être tenter. Cela dit, probablement pas en VO… l’espagnol, si je le comprends relativement bien, date de loin loin loin. Du coup je suis pas sûre de saisir ^^

    Et il FAUT que je trouve « Modern Romance », je ne connais pas du tout (honte à moi !) mais du coup tu m’as faite mourir de rire et j’ai bien envie de découvrir =D

    Bref, contente de te lire par ici, ça me fait plaisir 🙂 Hâte de découvrir ce nouvel article, je suis très très curieuse !

    Besos ! 😉

    • Les femmes qui lisent sont dangereuses on 04/10/2016 at 19:46 said:

      Et qel bonheur d’être à nouveau là 🙂 J’étais étonnée mais Neruda en français ce n’est pas si mauvais!! Modern Romance est GÉNIAL tu vas adorer, moi j’ai tellement tellement ri! Besitos <3

  4. C’est un grand plaisir de te relire à nouveau ! Des bisous.

    • Les femmes qui lisent sont dangereuses on 04/10/2016 at 19:48 said:

      Merci, et c’est un grand plaisir d’être de retour! Bisous 🙂

  5. Ah je suis contente d’avoir ton avis sur Modern Romance parce que je l’avais repéré je ne sais plus où et il me disait bien – même si je n’ai pas la moindre idée de qui peut bien être Aziz Ansari ^^

    Cat Clarke ne m’a jamais rien dit, même si elle est plutôt cotée sur la blogo. Et The Revenant, je ne veux ni voir le film (tant pis, pour une fois je ferais une infidélité à Leo) ni lire le livre parce que je sens que je ne vais pas supporter les scènes beurk (on me les a racontées, ça suffit). Par contre l’ours est devenu un vrai running gag pendant la campagne pour l’Oscar de Leo et ça m’a bien fait marrer !

    Pour Pablo, as-tu vu le film italien Le Facteur ? C’est avec ce film que j’ai découvert Neruda.

    • Les femmes qui lisent sont dangereuses on 04/10/2016 at 19:51 said:

      C’est clair que c’est glauque, le passage où il se fait scalper m’a juste retourné l’estomac… Nooooon je ne connais pas le film, je vais me renseigner de ce pas! Merci pour l’info 🙂

  6. Comme je te comprends pour Cate Clarke! Bodas de Sangre me tente beaucoup et la couverture est sublime. Sinon je je suis intrigué par le roman The revenant, j’ai vu le film mais je ne suis pas certaine d’avoir envie de me plonger dans le roman. Belles lectures à toi Jo 😀

    • Les femmes qui lisent sont dangereuses on 04/10/2016 at 19:53 said:

      Garcia Lorca est très doué, je suis tombée amoureuse de lui quand j’étais au collège! C’est particulier comme ambiance, mais je pense que le film aussi doit être bien spécial… Merci, bonnes lectures à toi aussi 😀

  7. DE RETOUUUR <3 !!
    Sinon j'ai lu le premier tome d'Amy Ewing, qui ne m'a pas enchantée des masses… j'essaierais quand même de lire la suite, mais ce ne sera pas tout de suite je pense ! Sinon j'ai vu Le revenant au ciné et j'ai beaucoup aimer (ENFIN L'OSCAR BOUDIOU !!) mais maintenant il faudrait que je lise le livre 😉

    • Les femmes qui lisent sont dangereuses on 04/10/2016 at 19:56 said:

      YESSS <3 J'ai un peu la pression d'aller voir le film mais c'est sur que je le regarderai un jour je ne peux pas rater Leo 🙂

  8. contente de te revoir ! Pleins de livres dis donc ! J’ai testé un jour un livre en espagnol c’était sympa de changer de langue mais je suis plus à l’aise avec l’anglais. En tout cas beaucoup de livres pour toi et j’avoue que je n’en ai lu aucun en plus !

    • Les femmes qui lisent sont dangereuses on 04/10/2016 at 19:58 said:

      J’ai plus l’habitude de lire en anglais, mais depuis que je suis ici mon espagnol est revenu en force alors je m’y colle niveau lecture 🙂

  9. Welcome back! Pour la saga d’Amy Ewig, je n’ai lu que Le joyau que j’avais trouvé ok mais sans plus, mais je lirais sûrement la suite! Et j’aimerais bien lire The revenant, j’ai vu le film mais je serais curieuse de voir ce que donne le livre!

    • Les femmes qui lisent sont dangereuses on 04/10/2016 at 19:59 said:

      Merci 🙂 J’espère que le prochain tome du Joyau remontera le niveau mais je n’ai pas trop espoir! Moi je serais curieuse de voir ce que donne le film The Revenant 😉

  10. Des lectures en espagnol! Génial! Tu attaques par du lourd par contre! J’adore Neruda…Et Lorca et son destin tragique également.

    The revenant me tente énormément.

    Article génial en tout cas! Heureuse de te lire de nouveau!

    • Les femmes qui lisent sont dangereuses on 04/10/2016 at 20:01 said:

      Neruda et Lorca sont mes petits chouchous 🙂 Merci, je suis contente d’avoir repris du service!! 😀

  11. Dommage pour la saga de Amy Ewing et A Kiss in the Dark… Ce sont des livres qui me tentent bien ^^

    • Les femmes qui lisent sont dangereuses on 04/10/2016 at 20:02 said:

      Je suis curieuse de savoir ce que tu en penses! J’espère que les deux te plairont 🙂

  12. Le joyau ne me tente pas, mais Cat Clarke, je tenterai bien, mais genre en empruntant à la médiathèque ou en occasion…

  13. Bon, je recommence j’ai merdé avec la touche entrée de mon ordi….
    Je disais :
    Modern Romance me tente beaucoup, et tu m’as beaucoup fait rire avec ce passage-ci : « moi aussi je fais ce truc débile quand un mec m’écrit un sms: je laisse un certain laps de temps s’écouler (très exactement le temps de sa réponse à lui x2 + une pause goûter) avant de répondre à son message. Avouez, je ne suis pas la seule à faire ça. »
    Ouh que non, tu n’es pas la Seule !!!!
    Je note, je note.

    • Les femmes qui lisent sont dangereuses on 04/10/2016 at 20:12 said:

      HAHAHA MERCI! Je savais que je ne pouvais pas être la seule à faire ce truc ridicule! Je pense que tu aimerais beaucoup Modern Romance! Aziz Ansari est hilarant, je n’en peux plus à chaque fois 🙂

  14. J’ai peur que The revenant soir un peu gore pour moi…
    Par contre, tu vends tes bien Modern romance !
    (Et je souris toujours autant en lisant tes articles)

    • Les femmes qui lisent sont dangereuses on 04/10/2016 at 20:14 said:

      Ça l’était pour moi, même si j’ai adoré! Modern Romance est super, ça faisait un moment que je l’avais dans ma PAL! C’est trop gentil merci beaucoup 😀

  15. J’ai un peu du mal avec la poésie ; alors en espagnol, pas possible haha! Dommage parce que tu as tout de même attisé ma curiosité 😉
    Bon, tu m’as fait sortir de ma cave et je ne dirais pas non pour lire The Revenant (pour ma défense, je savais que Dicaprio avait enfin décroché un oscar mais je n’avais aucune idée pour quel film…).
    J’ai également lu « Le joyau » dernièrement et nous avons le même avie. Une idée originale (bien que carrément glauque) par contre le récit n’a rien d’impressionnant. Je ne pense même pas lire la suite….
    Bisous et à bientôt !

    • Les femmes qui lisent sont dangereuses on 04/14/2016 at 18:46 said:

      Haha je te rassure, Lorca m’a bien fait ramer à des moments! Je te comprends pour le Joyau, c’est vraiment plat malgré l’idée de départ! A très vite, bisous 🙂

  16. J’ignorais que « The Revenant » était tiré d’un bouquin, je me coucherai mon bête ce soir ! Tu n’as pas eu peur en prenant les Amy Ewing ? Parce que la couverture me fait penser à « La Sélection »…. Tu as l’air d’aimer l’aventure mais quand même !!! 😉

  17. Après lecture de ces différentes chroniques, ma PAL va une fois de plus s’agrandir 🙂 Je suis bien tentée par la poésie de Neruda, « Modern Romance », et « The Revenant » !

  18. Hey, bon retour parmi nous! ^^
    Je comprends qu’on puisse ne pas aimer Cat Clarke, perso j’ai envie chaque fois de baffer ses héroïnes et pourtant je continue de lire ses livres. Je dois avoir un côté maso… Le joyau ne me tente pas, je passe volontiers mon tour, par contre Modern romance a l’air vraiment pas mal, je note! Et l’homme chauve peut avoir un petit côté sexy (j’en sais quelque chose grâce à zhomme, haha 😉 ) même si lui voit ça comme le drame de sa vie!
    Et The Revenant je sais pas, j’hésite…

  19. Hahaha, j’ai ri pour Amy Ewing. Le deuxième tome m’avait gonflée au possible, j’en ai encore des hauts le coeur. Beuuh !
    Pareil que Pinklychee, j’hésite un poil pour The Revenant. Il a l’air chouettos, et pourtant… A voir !

  20. Ha désolée, je commente encore deux mois après que tu ai écrit ton article XD
    Ah, mais dire que le joyau me tente bien quand même…. Je suis contente de voir des romans en espagnol sur la blogo, ça n’arrive pas tous les jours 😀 j’avais eu à lire la casa de Bernarda Alba de Lorca l’année dernière et j’avais bien aimé donc je pense que je lirai aussi bodas de sangre ! Je ne connais pas l’auteur mexicain, mais pour Neruda j’avais étudié quelques poèmes et confieso que he vivido et c’était très intéressant ^^
    J’espère que tu profites bien du Mexique, hehe 😀

Gone reading, leave a message.

Post Navigation