L’Epreuve, tome 2: La Terre Brûlée, James Dashner

«Thomas en était sûr, la sortie du labyrinthe marquerait la fin de l’épreuve. Mais, à l’extérieur, il découvre un monde ravagé. La terre est dépeuplée, brûlée par un climat ardent. Plus de gouvernement, plus d’ordre… et des hordes de gens infestés, en proie à une folie meurtrière, errent dans les villes en ruines. Au lieu de la liberté espérée, Thomas se trouve confronté à un nouveau défi démoniaque. Au cœur de cette terre brûlée, parviendra-t-il à trouver la paix… et un peu d’amour?»
 
Nos blocards sont enfin sortis du Labyrinthe, et de ses horreurs. Pas de chance pour eux, le WICKED continue de les tester. Les survivants du Labyrinthe sont alors confrontés à la Terre Brûlée : un monde ravagé par une maladie, La Braise, qui défigure les gens et les rend complètement dingues (qu’on appelle les Fondus, je vous laisse imaginer l’horreur de la situation). Une fois de plus, Thomas et sa bande vont alors tout faire pour survivre, ce qui n’est pas toujours facile quand le WICKED vous a à l’œil…
 
OMG une fois de plus, énorme coup de cœur de ma vie! Cette saga est à lire d’urgence, lâchez tout et lancez-vous!

L’intrigue m’a retourné le cerveau. On rentre dans le vif du sujet dès le premier chapitre. Impossible de savoir qui est le gentil, qui est le vilain: tout le monde est suspect (on remercie le WICKED pour son talent de manipulation). L’auteur nous sert des rebondissements et du suspense à n’en plus finir. Et surtout de l’angoisse. Ce que je trouve génial, c’est que là où l’auteur aurait pu se reposer sur ses lauriers, il nous présente de nouvelles énigmes (le coup des tatouages j’ai adoré), et de nouvelles aventures (je ne peux pas tout vous dévoiler, mais clairement, je suis tombée sur le c*l, pour rester polie), et un nouveau lieu : le désert de la Terre Brûlée. Celle-ci est particulièrement bien décrite: les populations ravagées par La Braise, les corps qui s’entassent, et surtout la chaleur insupportable et étouffante. Tout y est pour qu’on souffre avec les blocards. Leur traversée sera violente, mortelle pour certains, et on essaye tant bien que mal de suivre leur rythme effréné. Pas le temps de s’ennuyer donc, je me suis laissée envouter par l’histoire, et je me suis prise au jeu des questionnements.
 
De nouveaux personnages font leur entrée dans ce tome. Et je suis plutôt sceptique quant à leurs intentions envers Thomas! Je n’en dirais pas plus sur les nouveaux pour ne pas spoiler, mais une fois de plus, l’auteur sème le trouble dans nos têtes! Je me méfie donc pas mal d’eux, et les blocards restent de toute façon mes personnages préférés (et vu le coup de massue que je me prends à chaque tome, combien vous pariez que l’un d’eux est un bad guy?). Je suis un tout petit peu déçue de moins voir certains personnages de la bande, Minho et Newt, que j’adore et qui sont un peu moins présents dans ce tome. On se concentre davantage sur Thomas (qui officiellement le nouvel homme de ma vie, surtout s’il a le physique de Dylan O’Brien).
 
 
Thomas, qui continue de se poser beaucoup de questions, de douter, mais qui s’affirme petit à petit au sein des blocards. Il fait preuve de beaucoup de courage, même s’il montre parfois quelques faiblesses. Cela dit, il n’est pas parfait, et c’est aussi pour ça qu’on ne peut que l’apprécier! J’ai adoré voir le groupe des blocards évoluer et faire face aux drames ensembles, on les découvre tous plus humains que dans le tome un.
 
La relation de Thomas avec Tessa est très étrange, conflictuelle même dans ce tome. Bon, en même temps, elle se le cherche aussi. J’avais une envie folle de tirer les cheveux de Tessa pour la calmer. Mais son comportement, plus que bizarre (et suspect peut-être?) fait qu’on assiste à un rebondissement de folie, et qu’on ne sait plus quoi penser d’elle. Je sentais le triangle amoureux se profiler à l’horizon, et puis finalement, je ne pense pas que ce soit le cas. L’auteur nous épargne des moments niais entre Thomas et Tessa (ou la troisième personne, vous voyez, j’essaie de ne pas vous spoiler) pas de phrases romantiques à deux balles, ou d’effusion de tendresse. James Dashner a préféré se concentrer sur l’intrigue, et je ne le remercierais jamais pour ça!
 
En résumé:
 
Un deuxième tome plus que réussi, l’intrigue est captivante, impossible de lâcher ce livre! Je suis plus qu’impatiente de lire le dernier tome! Jetez-vous dessus sans attendre!
  
It's only fair to share...Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Tumblr

10 Thoughts on “L’Epreuve, tome 2: La Terre Brûlée, James Dashner

  1. Ca me donne bien envie de continuer cette série 😀 !!

  2. J’adore le gif ^^

  3. J’ai toujours un peu peur avec les deuxièmes tomes mais je suis contente de voir que tu as passé un bon moment.

  4. J’ai adoré aussi le tome 2 !! Hâte de lire le tome 3. Je vais lire d’autres choses avant pour ne pas me lasser, mais hâte de le lire et savoir 🙂

  5. J’ai tout de même été un brin frustrée parce que je trouve que l’on avance assez peu dans les explications et j’ai moins aimé que le premier tome!

  6. J’adore cette saga ! Je l’ai lu cette été, et ça été un énorme coup de coeur pour moi 🙂

  7. Je n’ai pas lu ta chronique mais seulement la dernière partie « pour résumé » parce que je n’ai pas encore lu ce deuxième tome. MAIS JE VEUX ABSOLUMENT. 8D. J’ai adoré le premier et le deuxième a l’air plein de promesses.

  8. J’adoooore le gifs! *-*

  9. Olive on 10/25/2014 at 23:45 said:

    Je viens de terminer le tome 2 depuis quelques minutes (j’ai le cerveau tout retourné, t’imagines bien !). Je voulais avoir l’avis de quelqu’un qui l’a lu alors j’ai couru ici pour lire ta critique (que j’avais évité avant de lire le tome 2). Vivement le tome 3 parce qu’on n’est pas beaucoup plus avancé qu’à la fin du Labyrinthe (c’est peut-être même pire non ? ^^ Sacré WICKED).
    Au fait, as-tu été voir l’adaptation du Labyrinthe au ciné ? Je l’ai vu (j’ai bien aimé) et depuis Dylan et moi c’est pour la vie !! :p

Gone reading, leave a message.

Post Navigation