L’épreuve, tome 1: Le Labyrinthe, James Dashner

«Thomas, dont la mémoire a été effacée, se réveille un jour dans un nouveau monde où vivent une cinquantaine d’enfants. Il s’agit d’une ferme située au centre d’un labyrinthe peuplé de monstres d’acier terrifiants. Les ados n’ont aucun souvenir de leur vie passée et ne comprennent pas ce qu’ils font là. Ils n’ont qu’un seul désir, trouver la sortie. Pour ce faire, les coureurs parcourent chaque jour le labyrinthe pour en dresser les plans – des plans qui changent sans cesse, puisque les murs se déplacent chaque nuit. Le risque est grand mais, dès son arrivée, Thomas a une impression de déjà-vu, il sait qu’il veut être coureur et résoudre l’énigme du labyrinthe.»
 
Thomas, après s’être réveillé dans la Boite, découvre sa nouvelle vie au Bloc, peuplé uniquement par des adolescents comme lui. Il ne se rappelle de rien, hormis son prénom. Tout est extrêmement organisé au Bloc: il y a les Torcheurs, les Medjacks, les Cuistots, les Sarcleurs, etc. Mais surtout il y a les Coureurs. Parce que le Bloc est encerclé par de gigantesques portes, qui donnent sur un Labyrinthe. Les Coureurs ont donc pour principale tâche de parcourir ce labyrinthe, d’en faire les plans, et dans l’idéal, de trouver la sortie. Pas de chance pour eux, les murs du Labyrinthe bougent, et c’est quasiment mission impossible de se repérer. D’autant plus que les Griffeurs, de charmantes bestioles, rôdent pour faire des Coureurs leur dîner… Mais l’arrivée d’un nouveau membre au sein du Bloc pourrait bien changer la donne. 
 
Par où commencer. Thomas est dorénavant l’un de mes héros préférés. Il débarque dans un monde qu’il ne connait pas, il doit trouver sa place dans le groupe, et surtout gagner la confiance des membres du Bloc. Son arrivée déclenche d’énormes bouleversements, que tous gèrent plus ou moins bien. Ce que j’ai adoré chez Thomas, c’est qu’il est un ado normal. Enfin, aussi normal que les circonstances le permettent. Il a peur, il se pose énormément de questions, il doute. Parce qu’à défaut d’avoir ses souvenirs, il a de drôles impressions de «déjà-vu». Il sait qu’il est déjà venu ici. On le voit s’adapter à ce nouvel environnement, à sa nouvelle vie. Et petit à petit, sa détermination à mettre fin à ce cauchemar prend le dessus, et une décision s’impose naturellement : il sera coureur. Son caractère s’affirme, et il prend de plus en plus de risques. Je le vois déjà en leader dans les tomes suivants, mais avec James Dashner, on peut apparemment s’attendre à tout!
 
Les autres personnages sont tout aussi charismatiques : Chuck devient le BFF de Thomas, il est la petite touche d’émotion dans ce livre. Je le trouve super cute, c’est l’un des plus jeunes du Bloc, et il est tellement attendrissant. 
 
Newt, Alby et Minho qui sont plus ou moins du coté de Thomas, sont des personnages forts, et courageux, malgré leurs faiblesses et leurs défauts. Évidemment, on n’échappe pas au mauvais de la bande. Et en même temps, je n’ai pas pu m’empêcher de chercher à comprendre Gally. Clairement, il a un caractère plus qu’insupportable, et pourtant, une part de moi lui donnait un tout petit peu raison… 

Et il y a Teresa, dont l’arrivée fait l’effet d’une bombe. En voilà une fille forte et intelligente. Ensembles, je pense que Thomas et Teresa forment le duo idéal pour découvrir les mystères du Labyrinthe. On comprend de suite qu’il y a un lien fort entre les deux.
 
Au-delà de leurs faiblesses, de leurs mésententes ou de leur manque de confiance (Thomas provoque des divergences d’opinions), James Dashner nous montre une communauté soudée, unie, et qui prend soin de ses membres. Quoiqu’il arrive, les décisions sont prises dans l’intérêt du groupe.

L’intrigue est extrêmement bien construite. Et l’auteur nous révèle des informations au compte-gouttes. On se pose donc les mêmes questions que Thomas. A savoir, qui sont ces Créateurs qui les ont placés dans le Labyrinthe? Et pourquoi? Qu’arrive-il vraiment à ceux qui se sont fait piquer par un Griffeur, et qui subissent la fameuse Transformation? Je pourrais continuer des heures comme ça, parce l’intrigue est hyper prenante. L’univers décrit est original, oppressant, on ressent la tension des blocards, on est enfermé avec eux au Bloc, et on a la trouille d’explorer le Labyrinthe. L’amnésie collective était une excellente idée au passage.
 
L’auteur arrive à éviter les temps morts. Les chapitres s’achèvent souvent sur du suspense, ce qui fait qu’il est impossible de poser ce livre, et de faire ou de penser à autre chose. Son écriture est simple, certes, mais le tout est dynamique, vivant, et nous plonge dans une atmosphère angoissante, sans nous laisser le temps de respirer. La fin a réussi à m’achever.
 
 
En résumé:
 
Une dystopie qui mérite d’être lue, parce qu’enfin, on échappe à une romance à deux balles qui monopolise toute l’histoire. C’est original et brillant, c’est du génie. N’attendez plus.
  
It's only fair to share...Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Tumblr

33 Thoughts on “L’épreuve, tome 1: Le Labyrinthe, James Dashner

  1. Oooh, j’en ai entendu parler, sans vraiment y prêter attention… Mais maintenant, avec ta chronique, je le VEUX absolument !!

  2. AAAAAAAAAAH, j’ai tellement, mais tellement aimé ce premier tome !!!! Tu as la suite ? Des bisous 🙂

  3. Il faut que je le lise vite vite vite!

  4. J’avoue que je suis assez curieuse. J’ai entendu beaucoup parler de celui ci.

  5. Depuis le temps que j’en entends parler, j’ai très envie de le lire!! 🙂

  6. Jamais entendu parler mais ça donne envie!! Je retiens!

  7. Je n’en ai jamais entendu parler ^^ Mais bon, je dois avouer que la dystopie n’est pas vraiment mon genre de prédilection… Enfin, ton enthousiasme donne envie de s’y plonger, je vais voir s’il est en bibliothèque. Et je sais qu’il n’est pas là où je travaille, je pense que je vais le noter dans les prochains achats ^^

  8. Je n’en ai jamais entendu parler, mais tu me donnes assez envie (le fait qu’il n’y ait pas une romance mièvre me motive particulièrement) !!!

  9. Ce livre me tente énormément depuis sa sortie !

  10. Ohlala, tu avais déjà écrit de belles chroniques qui donnaient envie de découvrir les livres, mais là tu fais fort ! Maintenant j’ai très envie de lire le livre ! Heureusement qu’il est déjà dans ma PAL, vu que mon petit frère (ton criquet porte-bonheur) l’a acheté il y a un petit moment et ne l’a pas encore lu.
    Je pense que je vais le lire avant lui ^^

  11. Hiiiiiii !!!! Je le veux, je le veux je leveuuuuuuuuuux !!!!!!!!!!
    Vilain tentatrice !!!! Il me tentait bien mais sans plus, mais maintenant !! A cause de toi il va falloir que je me le procure sans délai… :p

  12. Ton avis me tente beaucoup pour le lire ! Il file dans ma wish-list ^^

  13. HAAAAAAAN ! JE-LE-VEUX.
    Nan mais franchement, ça ne va pas d’écrire des chroniques aussi tentantes, là ? 😀

  14. Bon, ben j’ai bien fait de venir moi…. Moi qui espérais faire des économies livresques, c’est raté!
    Bravo pour cette chronique!

  15. JE VEUX JE VEUX JE VEUX JE VEUX !!!!!
    Mais je te déteste parce que je vais encore avoir envie d’acheter plein de livres -_-‘ !

  16. ON LE VEUT AUSSIIIIIII !! Il a l’air tellement bien! Et vivement la sortie du film !
    (Merci à toi de nous avoir converties!) <3
    Carlie Dimension Livres

  17. Dylan !!!!!! ^^ *pardon*
    Je suis contente que tu ais aimé. J’avais aussi adoré. J’ai hâte de voir le film !

  18. AHlala, tu me donnes terriblement envie de le lire !

  19. J’avais adoré ce premier tome ! Vivement le film *-*
    ~Maya~

  20. Il faut absolument que je me dégote ce premier tome !

  21. Je n’avais jamais entendu parler de ce bouquin avant de lire ton article mais tu m’as convaincue… Je l’ajoute de suite à ma WishList !!!

Gone reading, leave a message.

Post Navigation