La sélection, Kiera Cass

«Elles sont trente-cinq jeunes filles : la « Sélection » s’annonce comme l’opportunité de leur vie. L’unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre un monde de paillettes. L’unique occasion d’habiter dans un palais et de conquérir le cœur du prince Maxon, l’héritier du trône. Mais pour America Singer, cette sélection relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure. Quitter sa famille. Entrer dans une compétition sans merci. Vivre jour et nuit sous l’oeil des caméras… Puis America rencontre le Prince. Et tous les plans qu’elle avait échafaudés s’en trouvent bouleversés…»
 
America (pas mal le prénom) fait partie de la caste des 5. Elle et sa famille sont vers le bas de l’échelle sociale, et n’ont pas une vie facile. Ajoutons une romance secrète avec un membre de la caste 6 (plus pauvre qu’elle), avec qui elle compte bien se marier un jour. Petit problème (qui s’avère de taille en fait) : America a été choisi pour la Sélection ! La famille royale organise un casting pour trouver une compagne digne de ce nom à leur petit prince Maxon. S’ensuit alors une compétition entre les filles, prêtes à tout pour plaire au prince, sous les yeux des caméras et du royaume !
 
J’ai tellement entendu parler de ce livre que j’ai fini par me l’acheter ! Je déteste la couverture soit dit en passant… Alors, America, j’ai envie de lui dire de se secouer ! Je la trouve gourde comme ce n’est pas permis ! Un peu girouette sur les bords : d’abord c’est le true love avec Aspen (enfin c’est plutôt son secret love), elle rencontre le prince et hop Maxon on-va-dire-qu’on-est-copain-mais-je-te-fais-du-gringue, et puis Aspen débarque au château et c’est reparti pour un tour ! Bref, c’est vite lassant c’est dommage ! Mon cœur balance largement pour Aspen !! Cependant, America a l’air d’une fille profondément gentille, elle ne juge pas les gens par rapport à leurs castes, et j’apprécie ce trait de sa personnalité ! Et c’est quelqu’un de naturelle, sans chichis, les strass et les paillettes très peu pour elle ! C’est une héroïne que j’aime bien, qui sait rester elle même, malgré les caméras braquées sur elle.
 
L’histoire est pas mal, j’aime bien le concept ! Ça me rappelle l’émission de télé-réalité le Bachelor (vous êtes prévenus, ça ne vole pas haut les références culturelles avec moi). Je m’attendais vraiment à une compétition féroce entre les candidates, et finalement pas tant que ça. A part une grosse vilaine, LA méchante garce de service (il en faut bien une), les filles sont relativement soft niveau coups bas ! Certaines se démarquent par leur personnalité. L’autre intrigue du roman, c’est l’attaque des rebelles. Des renégats dont on ne sait finalement pratiquement rien, mais pourtant ça donne un peu d’action au récit ! Je pense, et j’espère qu’on en saura beaucoup plus sur eux dans les tomes suivants (que je n’ai pas encore lus!).
 
J’aime bien l’écriture de l’auteure, c’est fluide, simple, et ça se lit très vite !
 
En résumé :
 
J’aime bien America, et ses deux prétendants, on voit bien qu’elle les aime autant l’un que l’autre, mais d’un amour différent (à mon humble avis). Je regrette que l’histoire manque un peu d’action, mais je pense que l’auteure se rattrapera dans le tome 2 ! Au final, une bonne lecture. Ce premier tome laisse entrevoir une suite très prometteuse ! 
 

It's only fair to share...Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Tumblr

Gone reading, leave a message.

Post Navigation