13 à table!

«13 des plus grands auteurs français actuels pour 13 nouvelles autour d’un thème commun: un repas. Intrigues policières, réunions de famille qui dérapent, retrouvailles inattendues… Du noir, de la tendresse, de l’humour, de l’absurde, à chacun sa recette. 13 repas à déguster sans modération, alors à table!»
 
13 à table c’est quoi? Ce sont 13 auteurs français : Françoise Bourdin, Maxime Chattam, Alexandra Lapierre, Agnès Ledig, Gilles Legardinier, Pierre Lemaitre, Marc Levy, Guillaume Musso, Jean-Marie Périer, Tatiana de Rosnay, Eric-Emmanuel Schmitt, Franck Thilliez et Bernard Werber, qui s’engagent tous auprès des Restos du Cœurs. 13 auteurs qui écrivent autour d’un thème, qui est si cher à mon cœur : la nourriture.
 
Pour un livre acheté,  3 repas seront distribués. Le livre ne coûte que 5€ mes kiwis, alors c’est le moment de faire votre BA du jour, et de montrer qu’être 13 à table peut porter bonheur!
 
C’est toujours difficile de critiquer une nouvelle. Mais cela ne m’empêche pas de me forger un avis, pas toujours positif d’ailleurs… Let’s go pour mes minis-avis.
 
Françoise Bourdin, Olympe et Tatan: Cette nouvelle est so boring. Un repas de famille classique, entre chamailleries et dinde trop cuite. Là où les disputes auraient pu être drôles (et rappeler mes propres repas de famille),  on s’ennuie comme un rat mort. Le tout est plat et fadasse : une nouvelle sans saveur (oh oh je m’exerce à l’art du jeu de mot). Bon, c’est vrai que je n’ai jamais été fan de Bourdin, qui selon moi, est à la littérature ce que Patrick Juvet est à la chanson française : has been.
 
Maxime Chattam, Maligne: Sa nouvelle est très originale, je dois dire! J’ai beaucoup aimé l’idée, et le dénouement, quoique un peu glauque (ça m’a même arraché un EWWWW de dégoût)  m’a beaucoup plu. Il y a un peu de suspense pour pimenter le tout et l’un des personnages est, comment dire… Complètement taré. J’avais oublié le talent de Maxime Chattam, et je le redécouvre ici.
 
Alexandra Lapierre, Nulle, Nullissime en cuisine!: Une nouvelle bien mignonne, sur une fille pas douée en cuisine. Je compatis à son malheur, puisque c’est aussi le mien. Vous le savez, je suis une bille en cuisine. Impossible donc de ne pas s’identifier à Sophie, qui sait à peine cuire des pâtes. Tout s’enchaîne très vite dans cette nouvelle : un mariage, un déménagement, un dîner catastrophe, et une réconciliation. L’histoire est cute, ça m’a fait penser à Joséphine Ange Gardien: c’est plein de bons sentiments. Pour info, je n’avais jamais rien lu d’Alexandra Lapierre. Et vous ?
 
Agnès Ledig, Un petit morceau de pain: Là encore, je n’avais jamais lu de livre d’Agnès Ledig. Et j’ai adoré! Nicolas est un petit garçon qui a très faim lorsqu’il termine l’école. Et pas de chance pour lui, sa maman refuse de lui donner à manger avant le repas! J’avoue, j’ai ri de le voir baver devant une baguette de pain! L’histoire est adorable, mais moins gnangan que celle d’Alexandra Lapierre. J’ai trouvé qu’il y avait beaucoup d’humour, et de tendresse, c’est donc une belle découverte!
 
Gilles Legardinier, Mange le dessert d’abord: Gilles Legardinier n’est plus à présenter. Moi qui adore ce qu’il écrit, j’étais impatiente de me lancer dans sa nouvelle. Qui est un peu particulière. Après un joli passage sur les Restos du Cœur, il nous livre deux moments importants de sa vie : le décès de son père, et un enterrement auquel il a assisté. Autant le passage sur son père est très émouvant, autant celui de l’enterrement… Mais qu’est-ce que j’ai ri! Le pire (ou le meilleur?) a été de me dire que c’est vraiment arrivé, j’aurais adoré y assister (malgré les circonstances). Gilles Legardinier est une fois encore drôle et attachant!
 
Pierre Lemaitre, Une initiative: Je n’ai pas été convaincue par sa nouvelle. J’ai trouvé l’histoire longueeeee (alors qu’elle ne fait que quelques pages). Papi veut inviter sa famille à dîner mais ne cuisine pas, il cherche alors un traiteur qui fera l’affaire. Voilà. C’est tout. Je suis un peu déçue, je m’attendais à mieux.
 
Marc Levy, Dissemblance: L’heure de la confession a sonné : j’aime bien Marc Levy. Je les ai quasiment tous lus (il ne m’en manque que deux), et même si certains livres sont d’une nullité rare, j’avoue que certains romans m’ont beaucoup plu. Dissemblance entre dans la catégorie des «J’aime bien». L’histoire est la plus sérieuse du recueil, puisqu’elle traite d’un sujet d’actualité pas toujours facile à aborder. J’ai trouvé ça étrangement poétique, et j’aurais bien lu un livre entier sur ce thème (peut-être pas écrit par Levy cela dit).
 
Guillaume Musso, Fantôme: L’heure de la deuxième confession a sonné : j’aime bien Musso. Wow je me lâche dis donc aujourd’hui! En bref, Musso me divise, de la même façon que son camarade Levy. Fantôme est une nouvelle très bien écrite, j’ai adoré l’atmosphère un peu fantastique, la mini enquête qui se déroule et surtout, surtout, le dénouement! La fin est excellente!
 
Jean-Marie Périer, Jules et Jim: Bon, j’ai détesté. Je n’ai pas aimé le style, l’histoire est banale, non pire : il n’y a pas d’histoire puisqu’il ne se passe rien. Une petite tentative de suspense et de surnaturel, que j’ai trouvé un peu tirée par les cheveux. Mais bon, écrire seulement sur quelques pages doit être au final plus compliqué que sur 500 pages (I guess).
 
Tatiana de Rosnay, Le parfait: Là encore, légère déception. Je m’attendais à mieux moi qui aime beaucoup ce qu’écrit Tatiana de Rosnay. Mamie casse-pieds qui pourrit la vie de toute sa famille, y compris le jour du mariage de sa petite-fille. J’aurais bien aimé que ce soit un tantinet plus drôle.
 
Eric-Emmanuel Schmitt, La part de Reine: Alors là, on peut dire que sa nouvelle colle au thème. Eric-Emmanuel Schmitt nous parle d’un sans-abri, Clovis, et de sa chienne Reine. Comment vous dire que j’ai failli pleurer en la terminant? C’est une nouvelle qui fait vraiment réfléchir. Je ne veux pas vous en gâcher la lecture, donc je n’irai pas plus loin. Mais elle vaut le détour. C’est sans conteste ma nouvelle préférée de ce recueil.
 
Frank Thilliez, Gabrielle: Je découvre Frank Thilliez avec Gabrielle. Ok j’ai honte. Mais je dois dire que je suis très contente d’avoir commencé par cette histoire, à savoir un couple de passionnés qui observe les grizzlis depuis 25 ans. Je vous le dis : j’ai adoré Frères Des Ours. J’aime bien ce thème, et j’ai trouvé que c’était original. Le style de Frank Thilliez est fluide, ça se lit tout seul (même pour une nouvelle). Le tout est très bien amené, on commence à stresser pour eux, et on ne lâche pas cette nouvelle avant de savoir si oui ou non, les grizzlis les ont mangés tout cru. Je vous laisse deviner.
 
Bernard Werber, Langouste Blues: Bernard Werber se prend ici pour un homard. Et c’est hilarant. La vie des homards n’est pas en soi très passionnante mais ici, tout est prétexte pour rire! Ça m’a fait penser à la séquence du homard dans Astérix et Obélix: mission Cléopâtre, vous savez quand le homard se balade tranquillement dans son aquarium, et qu’on est tous là à se marrer en le regardant. Cette histoire est adorable, et ça fait du bien de finir une note amusante.
 
Je finirais par dire que je suis un tout petit peu déçue du manque d’originalité de certains auteurs… On compte plusieurs personnages qui ont le même prénom (Constance n’est pas le seul prénom français à ce que je sache), et surtout le fameux retournement de situation qui est le même dans beaucoup de nouvelles! Mais certains auteurs sortent du lot puisque dans l’ensemble, j’ai apprécié pas de mal de nouvelles. J’ai donc passé un très bon moment avec ce recueil.
 
 
It's only fair to share...Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Tumblr

9 Thoughts on “13 à table!

  1. Parce qu’il y a certains de mes chouchous (Chattam, Legardinier, Thilliez), j’ai très envie de lire ce recueil !! (Et pis c’est pour la bonne cause 😉 !)

  2. Je l’offre à ma mère pour noel celui la, j’espère qu’elle aimera 🙂

  3. Un livre qui me tente beaucoup… mais je pense qu’un receuil de nouvelles d’auteurs français est difficilement trouvable en Suède Je ne pense pas pouvoir le lire tout de suite. L’auteur de qui j’attends le plus est Eric-Emmanuel Schmitt, je l’adore ! Alors je suis contente de voir que sa nouvelle t’a ému. 😀

  4. Je ne l’ai pas lu, mais je l’ai offert à mon père pour son anniversaire la semaine dernière, je pense que ça lui plaira 🙂

  5. Il faut vraiment que je me le procure celui-là!

  6. L’idée est pas mal mais je ne sais pas trop j’avoue, ça ne m’attire pas tant que ça.

  7. Oh, il faut que je l’achète !!!!

  8. je le lirai en décembre. J’espère plus aimer que toi :p

  9. Ooooh, je le veux !
    J’adore quand on donne un même thème à plusieurs auteurs, surtout quand je les connais !

Gone reading, leave a message.

Post Navigation